Retour sur : « La fabrication du consentement »

Manufacturing Consent (1988) La fabrication du consentement Noam Chomsky et Edward Herman

Internet est parfois fait de choses magnifiques et le hasard nous rappelle des événements, des expériences, des livres ou des films qui nous ont touché et changé profondément. Je suis pour ma part, retombé sur ce terme anxiogène pour mon cerveau suspicieux, qui m’avait déjà intrigué il y a quelques années : La Fabrication du Consentement.

Ce titre, pour le moins chargé de sens, m’avait fortement interpelé et j’avais alors décidé de m’informer plus avant sur cet ouvrage et sur ses auteurs, particulièrement sur Noam Chomsky. Ce philosophe américain est, de mon point de vue, l’un des plus grands penseurs de notre siècle et probablement, fait parti de ceux qui ont le plus teinté mes opinions politiques.

La Fabrication du Consentement est une explication très accessible de la manière dont notre environnement politico-médiatique, à savoir la télévision, la radio, les journaux, le web, etc., fonctionne et travaille d’arrache pied afin de nous faire accepter sans heurt, l’évolution de la société dans un sens bien peu propice à l’intérêt commun.

Il n’est là pas question de complot mais bien de stratégie à long terme, la stratégie de gens de pouvoirs qui n’ont d’autres intérêts que d’avoir d’avantage de pouvoirs et d’argent tout en se préservant de la masse. Je ne saurais mieux vous conseiller de lire ce livre, que vous trouverez dans toutes les bonnes librairies ou d’en survoler des extraits, des résumés ou des vulgarisations qui vous expliqueront bien mieux que moi de quoi il s’agit.

Par exemple ce court-métrage d’animation, produit paradoxalement par Al Jazeera, media de masse s’il en est.

Je vous conseille également ces documentaires d’Olivier Azam et Daniel Mermet, produits par Les Mutins de Pangée que je m’étais procuré à la sortie du coffret : Chomsky & Cie

Share

1 Comment

    • Répondre

    Bonjour,
    Commenter de telles idéologies est plutôt casse-gueule mais je vais tout de même vous faire part de mon ressenti.
    Le travail que je vous propose s’inscrit dans la continuité de ce que j’ai déjà fait: un travail de qualité et payé. De façon plus générale, il est important pour moi (comme pour d’autres) de préserver les acquis sociaux en matière de conditions de travail.
    Je ne vois pas ce que peut apporter l’augmentation de la violence. Il me semble que mes formations en témoignent largement.
    De mon côté, il n’ y a pas de souci, ma proposition de travail avec vous est toujours d’actualité.
    ATanac Coaching Sportif a des orientations évidentes et travaille avec des personnes plutôt que des courants de pensée.

Leave a comment